Avocat séparation, Droit de la famille - Montpellier

LA SEPARATION

Les effets d'une séparation peuvent avoir des conséquences notables sur votre vie et celle de vos enfants. Cette épreuve n'est pas toujours rapide à traverser de sorte que tout au long de la procédure, votre avocat en droit de la famille à Montpellier sera à vos côtés et à votre écoute pour faire respecter vos droits.

Il est essentiel de se renseigner auprès d'un avocat en droit de la famille au plus tôt car les décisions prises préalablement à l'engagement d'une procédure judiciaire peuvent avoir des incidences non négligeables sur les conséquences de la séparation et notamment en ce qui concerne la garde des enfants.

Votre avocat en droit de la famille à Montpellier travaille dans un climat de confiance, recueille vos documents ainsi que vos explications pour pouvoir trouver ensemble une solution qui soit le plus adaptée que possible à votre volonté.

Votre avocat au barreau de Montpellier vous permet de bénéficier d'une aide juridique et vous assiste pendant toutes les phases de la procédure, de la préparation du dossier (qui impose de réunir de nombreux documents et peut nécessiter la rédaction d'attestations) à l'audience civile devant le Juge aux Affaires Familiales du Tribunal de Grande Instance de votre lieu de résidence (Montpellier, Nîmes, Béziers, Carcassonne, Perpignan, Narbonne ainsi que sur l'ensemble du territoire français).

POURQUOI RECOURIR A UN AVOCAT EN DROIT DE LA FAMILLE ?

Lorsqu'une séparation intervient entre co-pacs ou concubins, le recours à un avocat en droti de la famille est nécessaire lorsque le couple a eu des enfants et/ou a un patrimoine. Votre avocat en droit de la famille à Montpellier, Maître Christelle Marini vous propose ses compétences et son expertise pour que vous puissiez trouver un accord favorable à vos intérêts et ceux des enfants.

Même si une séparation intervient dans de bons termes, il est préférable pour éviter toute dégradation postérieure des rapports, de faire fixer par voie judiciaire, devant le Juge aux Affaires Familiales les mesures relatives aux enfants.

Ce jugement, rendu par un Magistrat Professionnel, vous garantit ainsi qu'à vos enfants une véritable stabilité.

Ces mesures concernent :

  • l'autorité parentale,
  • le droit de garde, c'est-à-dire la garde alternée des enfants ou garde exclusif des enfants au profit d'un parent avec un droit de visite et d'hébergement de l'autre parent,
  • la fixation de la pension alimentaire qui dépend des revenus de chacun des deux parents. Si l'un des parents vit avec un nouveau compagnon ou mari, il s'agit de prendre en considération les revenus du couple. La pension alimentaire des enfants est révisée chaque année et tout défaut de paiement peut entraîner une exécution forcée.

Il suffit pour cela au parent qui est bénéficiaire de la pension alimentaire de se rendre auprès d'un huissier de justice et de solliciter une exécution forcée des mois qui n'ont été versés.

MON ENFANT SERA-T-IL ENTENDU ?

L'audition de votre enfant par le Juge dépend de son âge, de sa maturité et de son discernement. En principe, le discernement est fixé à l'âge de 6 ans mais le Juge peut estimer que l'enfant est trop jeune pour être entendu.
L'enfant doit personnellement émettre le souhait d'être entendu par le Magistrat.

L'enfant sera assisté par un avocat de l'enfant qu'il rencontrera avant l'audition dans son cabinet pour faire un point sur le dossier.

Sachez que les deux parents sont informés de la date d'audition de leur enfant devant le Juge aux Affaires Familiales.

Concernant la garde de l'enfant, la décision sera prise par le Juge en fonction des nombreux éléments communiqués par les deux parents mais surtout dans l'intérêt de l'enfant.

Contact

Consultez également :

Horaires

de 8 heures 30
à 20 heures

Port: 06 63 77 86 27
Actualités
Voir toutes les actualités
Demande de rappel téléphonique